Rejoins

C’est notre anniversaire, c’est pas celui d’vos mères.

Partager

19 Juillet. C’est aujourd’hui mais c’était aussi il y a un an, quand cinq courageux Bretons décident de se lancer dans le monde cruel et impardonnable de l’humour sur internet munis de pas grand chose d’autre que quatre bites et cinq couteaux bien aiguisés.

La boule au ventre, on s’est lancés dans le grand bain. Et tel un roux sous le soleil d’hiver costarmoricain, les premiers mois ont été durs. On s’est cherchés, on a essayé des choses, mais on a rougi, brûlé, même cloqué parfois. On a su apprendre de nos erreurs de notre manque d’expérience au haut niveau pour corriger notre trajectoire et faire voguer le navire.

 

« Les Roud Boys, ils ne me font pas rire. »

– Un rennais après la 56ème vanne sur la Coupe de France. On abuse mais c’est plus fort que nous.

C’est passé par le recrutement de six nouveaux mecs parce que, franchement, ça manquait un peu de testostérone en salle de réunion. Moins de contenus mais plus de qualité, c’est ce que vous avez voulu. C’est en regardant la saison de Nicolas Benezet qu’on a compris que peu mais bien c’est parfois mieux.

 

« Les blagues des Roud Boys ? Ça me blesse. »

– Nicolas Benezet.

Alors, nous voilà, un an plus tard avec une saison inversement proportionnelle à celle du club : des débuts difficiles avant de finir, on pense, de belle manière. Chaque instant des jours, des semaines, des mois et, on l’espère, des années à venir ne seront consacrés qu’à aller plus haut, plus loin, plus fort. En bref, à se pérenniser et qui sait, jouer l’Europe.

Mais, car oui, il y a un « mais, » qui dit « fin de saison » dit « passage devant la DNCG. » Et à l’heure du rendez-vous avec ce comité, il serait un euphémisme de dire qu’on a pas trop fait les malins au moment de présenter le budget de la saison écoulée et, pire, celui de la saison à venir. Alors, rassurez-vous, nous avons été autorisés à exercer en Ligue 1 de la Vanne. Seulement, une des deux conditions suivantes nous a été imposée. Soit on se contente d’un budget légèrement négatif et on a l’interdiction totale de refaire des opérations comme on a pu faire en octobre dernier avec les jaquettes « FIFA 17 Gwengamp Edition », soit on trouve un moyen de récolter de l’argent.

On a bien pensé à se poser devant la boutique du club pour éventuellement vendre des petites statuettes de Moustapha Diallo ou les feu-tresses de Jérémy Sorbon, mais bof. En réalité, la solution était on ne peut plus simple : la boutique en ligne ! Une évidence vers laquelle on a mis un peu de temps à se tourner. Vous pouvez donc, dès à présent, vous rendre sur notre boutique et faire vos choix ! Ainsi, en achetant un ou plusieurs de nos – pour l’instant peu nombreux – modèles, vous obtenez un t-shirt, l’honneur de soutenir les Roud Boys et de surtout l’afficher fièrement où que vous soyez, mais aussi vous contribuerez à financer une petite partie des frais d’avocats que nous ne manquerons pas d’engager suite aux plaintes conjointes du Stade Rennais, du Stade Brestois et de l’association de défense des roux qui ne manqueront pas d’intervenir au gré de nos vannes.

Plutôt cool, non ?

 


Vous pouvez y accéder en cliquant sur cette image ou sur le lien « Boutique » en haut du site. Vous pouvez également créer d’autres produits avec nos designs en passant par l’onglet « Personnaliser » de la boutique.
 

Alors, sur ce, happy birthday to us et à une nouvelle saison pleine de victoires et de buts de Sloan Privat !

Vos Roud Boys qui vous aiment, mais pas trop non plus.

Article ecrit par Les Roud Boys

Les Roud Boys, c'est une bande de supporters totalement accros à l'EAG dont l'unique but est de vous faire partager leur passion. Adorateurs à l'unanimité de Sloan Privat depuis les départs de Gronnie Schwartz et Mevlüt Erding.