Rejoins

La Foire aux Bestiaux #11 : Marcus Thuram

Partager

Né le 6 août 1997 à Parme, Marcus Thuram fait partie des gens bons, surtout au foot.

Fils ainé de Lilian Thuram que l’on ne présente plus, le petit parmesan s’affine en Italie jusqu’à devenir aujourd’hui un adulte d’un fort beau gabarit. Jugez plutôt : 1m89 pour 80kgs. De sa période parmesane, il ne lui reste que très peu de souvenirs, à peine quelques copeaux et sûrement quelques copains et un goût prononcé pour le Rap Afro. Magie de l’Italie. A quatre ans, son papa est muté à Turin et c’est à l’ombre de joueurs comme Buffon, Trezeguet, Conte, Del Piero, Davids, Nedved, Ibrahimovic, Mutu, Vieira, Cannavaro, Chiellini et Zambrotta que Marcus, jusqu’à ses dix ans, va être initié au football. Il y a pire comme modèles…

Avec Papa et Tonton David…

Il intègre par la suite le pôle espoir de Clairfontaine tout en étant licencié au Neuilly Olympique puis à l’AC Boulogne Billancourt jusqu’à ses quinze ans.

Là un club doubiste se décide à lui proposer d’intégrer leur centre de formation pour évoluer en U17. A Sochaux, c’est chaud, et en 2015, un premier contrat pro de trois ans lui est offert. Pour remercier les dirigeants de leur confiance, il remporte la finale de coupe Gambardella le 30 mai 2015 en marquant en finale, contre le Lyon de Maxence Flachez, le 2ème but de son équipe. (2-0). Le tout en ayant permis cette finale en inscrivant un doublé en demie contre le PSG…




Sochaux, c’est Show.

Parallèlement, il participe aux matchs de l’équipe de France. Quatre en U17, cinq en U18, quinze en U19, onze en U20. Sur ces trente cinq matchs, vingt et un concernent des rencontres officielles : Qualifications au Championnat d’Europe, Championnat d’Europe, Coupe du Monde. Il marque à 9 reprises sous le maillot bleu.

C’est aujourd’hui une marche supplémentaire pour Marcus que cette signature à Guingamp. Il sait que le travail à fournir va être énorme. Pour Thuram, ce ne sera pas gai tous les jours, mais comptons sur lui pour bien mener sa barque et pour lever la voile sur un talent émergent. L’amour que le public guingampais lui réserve se fera sur le pré, au rythme des vagues d’attaques successives.

Bienvenue dans ta nouvelle maison – (Formule bateau)

© Bertrand Desplatitudes | 2010-2017 | All rights reserved.

Article ecrit par ArMelo

Membre @RoudBoys, Ancien administrateur du forum officiel de l'En Avant de Guingamp, Co-fondateur des "Vieux Cons de Guingamp", Coco addict. Parle plusieurs langues, Français, Anglais, Allemand, Breton, Latin et de Pute.