Rejoins

La Foire aux Bestiaux #10 : Lebogang Phiri

Partager

Nous revoilà ! Enfin, il est venu le temps de lancer la seconde saison de « La Foire aux Bestiaux ». Les 9 épisodes de la première saison seront-ils battus ? Les experts disent que oui. Le premier épisode sera donc consacré au natif de Johannesburg, Lebogang Phiri, un milieu de terrain âgé de 22 ans et qui nous vient tout droit de Brondby où il a eu l’honneur, le temps de quelques matchs en 2015, de jouer avec le serial-buteur préféré des attaquants aux deux pieds gauches carrés, Ronnie Schwartz.

C’est, un peu à la surprise de tous, qu’il a débarqué sur nos côtes le 30 Mai dernier en provenance du Danemark, mais pas en drakkar. L’histoire raconte que Toune Carnot s’est tapé plusieurs allers-retours dans son pays préféré avec sa Twingo pour superviser et attirer ce joueur capable d’évoluer aussi bien en numéro 6 qu’en numéro 8.

 

« Il y a eu des grands noms qui ont joué pour Guingamp, comme Drogba, un jour je veux en faire partie. »

– Lebogang Phiri.
 

Malgré sa petite taille, Lebogang n’hésite pas à tout donner sur le terrain de la tête aux pieds. Preuve en est, il s’est très vite imposé à Brondby dès ses premières apparitions à l’âge de 18 ans. Il a aussi un très beau point commun avec l’En Avant, celui d’avoir joué l’Europa League à 3 reprises. Ce fut, malheureusement pour lui, au détriment des Jeux Olympiques, pour lesquels Brondby a refusé de le libérer. Sûrement par peur de voir son talent éclater aux yeux de tous.

 


Il a même eu le droit à son Titanic Goal.

 

La filière scandinave a donc une nouvelle fois été activée par Guingamp. Espérons que les performances de Phiri seront plus proches de celles de Lössl que de celles de Schwartz. Avec plus de 150 matchs de championnat à 22 ans à peine, c’est pour s’imposer qu’il vient chez nous. Il dispose d’une bonne vision de jeu et d’une tout aussi bonne qualité de relance. Il n’hésitera pas à se projeter pour offrir des caviars à nos offensifs. On lui souhaite, aussi bien pour lui que pour nous, une trajectoire similaire à un autre joueur de son profil et qui a su éclabousser la Ligue 1 de son talent : le niçois Jean Michaël Seri.

 

Le Roudourou espère que « Phiri Kou n’est pas grand mais il est vaillant» sera le tube de l’année.

Article ecrit par Pierre

Créateur de la @Team_EAG et possède un meilleur football que Maxime Baca