Rejoins

La foire aux bestiaux #7 : Romain Salin

Partager

La septième recrue (ah oui déjà !?) a la lourde tâche de devoir remplacer un homme ayant passé treize ans au club. Cet homme, portant le nom de Mamadou Samassa, a décidé de chercher du temps de jeu à Troyes. Kenavo Mamad’ ! Son successeur dans le rôle de second gardien se nomme donc Romain Salin. Ça ne vous dit rien ? C’est normal Romain est « puceau » de la Ligue 1 s’étant jusque là exilé au Portugal.

Pour suppléer Kalle, le club a fait le choix, avec Salin, d’engager un gardien libre et expérimenté avec plus de 200 matches en pro. S’il n’a jamais goûté aux joies de la fantastique Ligue 1, Romain a pu arpenter les terrains de Ligue 2 avec Lorient, Libourne ou Tours avant de s’envoler pour sept saisons au Portugal. Il paraîtrait qu’après ces sept années dans le pays du bâtiment, Romain est apte à construire lui-même des maisons. Pas bête pour la reconversion post-carrière.

Pendant son passage au Portugal, il a aussi eu l’occasion de jouer au foot et de découvrir la Liga ZON Sagres sous l’ordre de l’homme qui a apporté à Guingamp sa première Coupe de France : M. VICTOR ZVUNKA. Ses bonnes performances à Naval lui on permis de signer dans un meilleur club portugais, le CS Maritimo avec qui il a pu connaitre l’Europa League. ILes bruits de couloirs racontent que quand Romain Salin voit le logo de l’Europa League dans les couloirs de Roudourou, il est tout émoustillé. On le comprend, Mus’ Diallo reste parfois plusieurs heures à contempler la photo de son but face à Kiev.

"Pour le plaisir," comme on dit

« Pour le plaisir, » comme on dit

Dès son arrivée au club, il a pu retrouver un ancien collègue de centre de formation et de terminale, Jimmy Briand. Collègue avec lequel il a notamment soulevé la coupe Gambardella avec le Stade Rennais en 2003. Oui, Rennes a réussi à gagner un trophée mais ça ne compte pas ce n’était pas l’équipe A.

Romain a eu l’occasion de disputer son premier match en Ligue 1 en septembre dernier profitant de la suspension de Kalle. Il a terminé sa rencontre face à Lorient tranquillement sur une clean sheet. Pas mal pour un dépucelage. Il a prouvé qu’on pouvait compter sur lui. Plus récemment, il s’est illustré face à Bastia (#lemotquilnefautpasprononcerchezroudboys) en Coupe de la Ligue, même s’il a été jugé fébrile par les commentateurs (on est sympas pour le terme) de France 3 TV Corse. S’il est fébrile en dégoutant les attaquants Bastiais et en sortant une grosse séance de tirs au but… vivement qu’il soit au top niveau !




En dehors du foot, Romain s’est aussi improvisé traducteur pour la 8ème recrue du club : Marçal, qu’on vous présentera très vite.


Article ecrit par Pierre

Créateur de la @Team_EAG et possède un meilleur football que Maxime Baca