Rejoins

La partie de cache-cache est terminée.

L’aube de cette saison qui verra sans doute Guingamp maintenu de justesse ouvre déjà l’aurore de la nouvelle qui doit, d’après tous être celle d’un vrai changement, d’une renaissance. Toujours au cœur de l’action, Roud Boys a pu se procurer en exclusivité un document exceptionnel, à savoir la retranscription de l’échange téléphonique entre Fred Legrand et Jocelyn Gourvennec du dimanche 2 mai 2021.

———————————————————————————————————————————————————————-

Fred Legrand : « Vous voyez j’avais bien fait de garder son numéro. »
Membre du CA : « Oui, m’enfin, bon. »
FLG : « Chuuuuut ça sonne »
Jocelyn Gourvennec : « Oui allo »
FLG : « Jocelyn, comment vas-tu ? »
JG : « Qui est-ce ? »
FLG : « Voyons, Jocelyn… c’est Fred, Fred de Guingamp… Tu te souviens quand même ? »
JG : « Fred de Guingamp ? J’ai des vagues souvenirs. J’en connaissais un fÜt un temps, mais si on parle bien du même, il n’aurait certainement pas le culot de me contacter après avoir refusé mon projet au profit de Mécha Bazdarevic. »
FLG : « Ahahahah, tu as gardé ton cÖté taquin »
JG : « Qu’est-ce que tu veux ? »
FLG : « Te dire qu’avec les membres du CA, on a beaucoup réfléchi et…»
JG *coupant FLG*: « Le CA peut réfléchir ? » *on devine un début de fou rire*
FLG *ignorant la remarque de Gourvennec* : « C’est-à-dire qu’on a vu ton interview avec Ouest-France où tu disais que tu serais prêt à répondre à n’importe quel appel, et du coup on se demandait si, hum, si c’était également valable pour nous ?»
JG : « Je suis avec Eric, là, tu es sur haut-parleur, il a failli s’étouffer avec un Apéricube devant tant d’audace. »
FLG : « Mais Eric sera aussi le bienvenu, tout comme toute personne que tu jugeras utile à le reconstruction de l’équipe ! »
JG : « Le staff, l’équipe, c’est entendu, mais tu sais très bien que ce n’est pas la seule chose que je souhaite voir évoluer dans le club ! Il y a aussi l’Akad2mi, les emplois de complaisance, la communication… »
FLG : « Heu, ça fait beaucoup là, peut-être que dans un premier temps… »
JG : « Fred, stop. Il n’y a pas de premier temps, de second temps. Le seul temps, c’est celui de la reconstruction. »
FLG : « En effet, mais je dois t’avouer que la situation a évolué depuis nos derniers échanges…»
JG : « Evolué ? Je suppose que tu veux parler budget ? Tu crois que personne n’a vu le retour de Celtigel sur les torses des joueurs ? On sait qui met la main à la poche quand il faut payer les errements des incapables qui t’entourent en ce moment. Ou alors, tu parles du sportif ? Parce que ça aussi tout le monde a vu les branlées contre Pau, Clermont etc, tout comme le maintien in extremis face à des équipes en vacances. Plus facile de prendre trois points quand les mecs en face pensent déjà à leur réservation au Club Med ou petit string fluo que va porter madame pendant le séjour à Dubaï.»
FLG : « Je suis d’accord, Jocelyn. Je t’ai toujours soutenu, comme j’ai toujours soutenu tout le monde. »
JG : « C’est bien là le problème. Le népotisme, la mainmise de certaines personnes qui se sont servi du club au lieu de le servir. Si je reviens, c’est fini. Si je reviens, ce sera du travail de l’humilité et un vrai plan sportif en écartant les nuisibles ! »
FLG : « Tu ne cesses de dire « si je reviens », ça veut dire que tu es prêt à revenir ? »
JG : « Peut-être. »

———————————————————————————————————————————————————————-

Globalement, cher lecteur, voici où nous en sommes. Le club va vivre inévitablement dans les prochaines semaines une révolution de palais. Le choix des hommes sera déterminant, capital même pour ne pas revivre une ou des saisons comme celle que l’on vient de subir.

Une des solutions s’appelle Gourvennec, et, nous sommes plusieurs à penser qu’en lui laissant les clés du camion, il nous ferait le plus grand bien en redonnant l’élan perdu depuis Kombouaré. En redonnant un vrai visage, une vraie identité à un club défiguré par des douleurs intestinales qui ont débouchées sur des décisions de merde. Quel supporter est satisfait aujourd’hui de nos dernières saisons ? Si l’attachement au club, à la région ne souffrent d’aucun compromis, qui peut être heureux de la gouvernance à la dérive de l’actuel CA ? Qui peut être fier de voir le club sombrer ? Joce constitue la meilleure option.

Si par le plus grand des bonheurs, Joce revenait dans notre club, alors nous sommes certains que dans la majorité des cœurs des passionnés, ce chant résonnerait de nouveau : « Nous sommes amoureux de nos couleurs ».

Messieurs, la balle, ou plutôt le ballon est dans votre camp. Il en va du bien commun qui vous a été confié. Joce, reviens, la partie de cache-cache est terminée.

Article ecrit par ArMelo

Membre @RoudBoys, Ancien administrateur du forum officiel de l'En Avant de Guingamp, Co-fondateur des "Vieux Cons de Guingamp", Parle plusieurs langues, Français, Anglais, Allemand, Breton, Latin et de Pute.