Le bilan à la trêve