Rejoins

Le match vu de Twitter – J13 – #EAGFCGB

On y est, c’est le moment, le retour de Gourvennec en terres guingampaises ! Après avoir arraché le nul in-extremis à Dijon à l’aube de la trêve internationale, les Rouges et Noirs rechaussent les crampons dans une ambiance entre émotion et appréhension. Voici comment #EAGFCGB a été vu de Twitter.


0′ Juste avant le coup d’envoi du match, le KOP Rouge sort une banderole remerciant Jocelyn Gourvennec et Eric Blahic.


4′ Première faute du match et l’arbitre de ce match, j’ai nommé Tony Chapron, sort un carton jaune sévère pour un Bordelais. Décision contestable. Et ça ne sera pas la dernière du match.


7′ Les Girondins se procurent leur première occasion, via Diego Rolan très bien décalé sur la droite de la surface bretonne mais sa frappe est totalement dévissée.


17′ Dix minutes plus tard, Guingamp réplique de très belle manière. Décalé sur le côté gauche de la défense bordelaise, Deaux met en retrait vers Salibur qui s’applique et met le plat du pied. Sans un contre du bas-ventre d’un défenseur, ça faisait but.

p


21′ Alors que Kamano est en possession du ballon aux abords de notre surface, Ikoko tacle parfaitement le ballon. Chapron n’est visiblement pas de cet avis et accorde une faute en faveur des hommes au scapulaire. Et évidemment, comme toute erreur arbitrale en notre défaveur, elle a des conséquences. Le coup-franc est parfaitement tiré et déposé sur la tête de Lewczuk. Kallé ne peut rien faire. Guingamp 0-1 Bordeaux.


45′ Mi-temps après 45 minutes ni bonnes ni mauvaises mais marquées par les humeurs de Chapron. Du coup, on en profite pour se détendre comme on peut.


74′ Centre dévié de Marçal qui arrive sur Briand, qui reprend de la pointe du pied et tente de lober un Prior dépassé… et la balle s’écrase sur la barre !


77′ Le second fait de jeu de cette seconde période, outre la domination guingampaise, c’est la percée de Sabaly à l’entrée de la surface, stoppé de façon irrégulière par Deaux. La faute est sur la ligne. Pénalty ? Coup-franc ? Chapron a fait son choix et désigne le point de pénalty comme un collabo désignait son voisin juif en 39-45.


78′ Ménez s’élance… ET KALLE L’ARRÊTE ! Mais l’action se poursuit, le ballon revient sur Ménez… qui loupe encore une fois ! Bordeaux loupe l’occasion de mener 2-0 !


92′ Derrière, la pression guingampaise sur le but bordelais est incessante, par plusieurs fois nos bretons se montrent dangereux, via Privat (entré en jeu plus tôt dans la partie) ou Briand mais c’est soit à côté soit arrêté par un excellent Prior. Jusqu’à la 92′ quand Sabaly tacle un ballon en touche. Touche rapidement jouée justement entre Deaux et Marçal qui se lance dans un petit festival : sombrero sur Plasil, crochet enchaîné, il se bat comme un diable avant de la remettre sur Kerbrat qui décale directement Deaux qui à son tour centre pour Briand au premier poteau. Tête parfaitement coupée et… BUT ! GUINGAMP EXULTE ! Ses supporters aussi.


C’est dans les derniers instants, encore une fois. C’est jouissif, encore une fois. Ça rapporte un point, encore une fois. Que d’émotions mais que de frayeurs. On dirait bien « plus jamais ça » mais on commence à y être accroc. Rendez-vous le week-end prochain pour #SCMEAG vu de Twitter, en espérant des buts et les trois points !


Article ecrit par Franck

Adorateur de Moustapha Diallo.