Rejoins

Le match vu de Twitter – J10 – #OLEAG

Partager

Une semaine après une victoire, il faut l’avouer, arrachée de façon pas forcément glorieuse contre le LOSC, place au déplacement au Parc OL de Lyon, là où les espoirs européens d’Aulas viennent mourir de façon régulière. Quelques jours après une défaite contre une Juve réduite à dix, les hommes de Bruno Génesio se montrent confiants et pensent que ça sera aussi facile que l’année dernière et le 5-1 qu’ils nous avaient infligé. Ah, les cons.

 

3′ Première occasion pour les Lyonnais qui, après un bel enchaînement, décalent Darder sur la droite de la surface qui voit sa frappe bien arrêtée par Kallé Johnsson.

Ah, si tu savais…

 

8′ Deux vieux amis se retrouvent : Diallo, au duel avec Gonalons, l’envoie cueillir les pâquerettes.

 

25′ Après une grosse période de domination stérile de la part de l’OL, l’En Avant connaît enfin sa première période de possession devant la surface adverse. Sur un corner provoqué par un très gros travail de la part de Marçal, Kerbrat est tout proche de tromper Lopes avec un ballon coupé au premier poteau. C’était LA première occasion intéressante de nos joueurs.

 

29′ Encore une belle offensive lyonnaise, Darder pousse trop son ballon mais arrive quand même à frapper entre les jambes de Kalle qui touche le ballon juste ce qu’il faut pour le dévier en corner. C’était chaud !

36′ C’est l’histoire de Diallo qui tacle dans la surface : pénalty.

Sans surprise, il est tiré par Lacazette.
Avec surprise, il est réussi.

OL 1-0 EAG.

 

45′ Mi-temps et que dire si ce n’est que ce qui a été montré est vraiment très très laid.

 

46′ Le jeu a repris depuis trente secondes quand, à l’aide d’un très beau pressing, Jimmy Briand vole le ballon à Diakhaby à l’entrée de la surface et l’amène avec lui au duel, laissant le ballon derrière eux pour l’opportuniste Salibur qui d’une frappe écrasée mais bien placée trompe Lopes ! C’est moche, mais c’est but. OL 1-1 EAG.

 

52′ Seconde erreur de relance pour la défense lyonnaise et ça se paye très cher, Briand, encore lui, sert parfaitement Coco au beau milieu d’une surface quasi-vide pour le 1-2 ! C’est la fête du slip dans les 16 mètres de l’Olympique !

On ne sait pas ce que le coach a été dire aux joueurs à la mi-temps mais en tout cas le discours a fonctionné. OL 1-2 EAG.

 

60′ Lacazette est fauché à l’entrée de la surface par Ikoko. Si on est honnêtes, on dit que y’a péno. Mais vous nous connaissez, l’arbitre est un être des plus respectés ici et si l’arbitre dit qu’il n’y a rien, on respecte cette décision mûrement réfléchie.

 

64′ Grosse occasion pour l’En Avant ! Deaux récupère et part en deux-contre-un avec Coco et hésite entre tenter la frappe et la mettre sur Marcus et décide finalement de tenter le retrait mais la balle est contrée par l’unique défenseur Lyonnais dans une zone de 30m². Contrée… de la main ? L’ar-bite dit que non. AUX CHIOTTES !

 

68′ Entrée de Mathieu Valbuena.

73′ Au duel avec Marçal, Valbuena se retrouve au sol après un contact avec l’arbitre de la rencontre, Antony Gautier, et sort en larmes, visiblement blessé.

 

77′ Après une très longue relance à la main de Kalle, Coco s’empare du ballon et fait l’amour à N’Koulou avant d’aller crucifier Lopes d’une grosse mine pour le 400ème but en Ligue 1 de l’En Avant, tel Zizou contre l’Espagne en 2006.

 

Le score est alors : Olympique Lyonnais 1-3 En Avant de Guingamp. Et honnêtement, est-ce que ça vaut le coup d’aller plus loin dans le résumé du match ? Non, pas vraiment, c’est à ce moment-là que le match a été plié. De toute façon, il ne s’est rien passé de vraiment intéressant par la suite. Du moins, on était tellement en état d’eupho-trique* qu’on a pas vraiment fait attention à la suite du match. Sur Twitter, par contre, ça a été un florilège alors on vous propose un court best-of des vannes qui nous ont faire rire.

*eupho-trique = mélange d’euphorie et d’érection.

 

Sur ce, on se quitte et on se dit à bientôt, en espérant un match tout aussi excitant contre le SCO d’Angers. Excitant… SCO d’Angers… C’est peut-être la meilleure vanne de cet article.

 

Article ecrit par Franck

Adorateur de Moustapha Diallo.