Rejoins

Le match vu de Twitter – J14 – #SMCEAG

Une semaine après avoir refait le coup du 92:58 face à Bordeaux, nos vaillants rouge et noir se déplacent à Caen, là où il pleut et fait froid, pour un match à l’extérieur mais à domicile en somme. Match déséquilibré sur le papier : Guingamp est 4ème et Caen joue avec Julien Féret. Voici #SMCEAG vu de Twitter.

 

2′ Les malherbistes posent très vite le pied sur le ballon, si bien qu’ils ont très rapidement une occasion de but. Mais c’est sans compter sur Karamoh qui, seul face à un but vide, manque le cadre de façon totalement incompréhensible. Le ton est donné.

 

13′ Après dix minutes clairement à l’avantage des normands, l’En Avant pose le pied sur la balle et se rapproche de la surface adverse. Suffisamment en tous cas pour obtenir un coup-franc excentré, tiré au second poteau vers Privat qui s’élance de tout son être pour aller au duel avec Vercoutre et Yahia.

 

42′ Oui, vous avez bien lu, 42′. Première vraie action guingampaise avec Briand qui reprend de volée mais Vercoutre se couche bien et se sert de son poing pour détourner.

 

44′ Sankoh prend le jeu à son compte et plonge (pas très) subtilement dans la surface pour tenter d’obtenir un pénalty afin de débloquer le match. On ne peut pas lui en vouloir mais c’est raté.

 

45′ La mi-temps est sifflée dans un match conseillé par les cardiologues si vous avez le palpitant fragile.

 

45′ – 55′ L’En Avant revient sur la pelouse avec de l’ambition et se retrouve à plusieurs reprises en position de créer le danger. C’était sans compter sur Privat, à la réception des ballons, pour qui ce n’était pas le bon soir.

 

56′ Sortie (logique) de Sloan, donc.

 

66′ Au tour de Marcus Coco, auteur d’un bon match, de sortir pour laisser au place à Nill De Pauw. Tournant ?

 

71′ Sur une énième superbe relance de Kalle Johnsson, De Pauw se retrouve seul face à un Vercoutre et sa sortie kamikaze. Sortie réussie, mais à quel coup ? Le gardien sort sur blessure.

La LFP aurait encore trouvé le moyen de dire qu’elle n’était pas volontaire.

 

78′ Le Stade Malherbe obtient un coup-franc dangereux, tiré par Féret qui trouve un Rodelin totalement abandonné par la défense costarmoricaine. Sa tête lobe parfaitement un Kalle impuissant. SMC 1-0 EAG.

 

79′ Mais il ne faut pas se laisser abattre. On connait la fin de l’histoire, on l’a déjà vécue.

 

85′ Ne jamais sous-estimer l’orgueil guingampais. Parfaitement lancé par Jimmy Briand, Mendy efface parfaitement Reulet, entré en jeu à la place de Vercoutre, et frappe du pied gauche dans un but qu’il pense vide. C’était sans compter sur l’intervention miraculeuse de Yahia qui sauve sur sa ligne… mais trouve De Pauw qui ajuste parfaitement sa frappe. ET LE BUT ! SMC 1 – 1 EAG

 

92’58 Il ne se passe rien. Déception.

 

Le coup de sifflet final sera donné là-dessus. Une nouvelle égalisation presque au bout du bout. Il y aura deux écoles : ceux qui voient ça comme un bon point et ceux qui estime qu’on pouvait prendre plus et pour qui les nuls ne seront plus suffisants longtemps. Toujours est-il qu’au classement on ne bouge pas, Rennes passe devant et Lyon passe derrière en cas de défaite contre Paris. On se donne rendez-vous très bientôt pour un autre Match vu de Twitter, au plus tard après le match contre Saint-Etienne.

 

Article ecrit par Franck

Adorateur de Moustapha Diallo.