Rejoins

Si les joueurs de l’En Avant de Guingamp étaient des personnages de… Kaamelott.

Partager

Comme vous ne le savez peut-être pas, chez les Roud Boys on est fan de Kaamelott (2 rédacteurs sur 11 d’après les derniers sondages). Enfin, quand je dis « fan », c’est même plus que ça. Disons que sur une échelle de 12 à 67 : de 12 à 58 on est fan, de 59 à 66 on connaît les répliques par coeur, et SEULEMENT à 67 on se retape l’intégrale sur 6ter tous les lundis soirs sans la moindre trace de lassitude. Aucun lien avec l’En Avant vous me direz. Sauf si on s’amuse à comparer les deux, ce que l’on a fait. Si les joueurs guingampais étaient des personnages de Kaamelott, voilà ce que ça donnerait.


Arthur : Antoine Kombouaré

Surnommé le « sanglier de Nouvelle-Calédonie »,  il peine à fédérer ses chevaliers dans la quête du maintien. Il n’hésite pas à modifier la composition de la table ronde d’une séance à l’autre. Il ne fait pas l’unanimité au sein de son propre peuple, et certains de ses sujets n’attendent qu’une chose : qu’il replante l’épée dans le rocher afin de lui trouver un successeur. Il voue un culte secret aux clubs de golf et se prosterne tous les soirs devant son putter.


Léodagan : Jimmy Briand

Pas le plus doué des chevaliers, mais sans doute le plus volontaire. Fer de lance de l’armée guingampaise, il se bat corps et âme pour la défense du territoire breton. Il est également le bras droit du roi Arthur et son relais sur le champ de bataille. Comme un tir de catapulte au-dessus des remparts de Kaamelott, ses frappes s’envolent parfois au-dessus des tribunes du Roudourou. A bientôt 33 ans, ses détracteurs lui reprochent son manque de souplesse.

leodagan-3


Lancelot : Moustapha Diallo

Pur parmi les purs, guidé par la foi, il dédie chacun de ses faits d’armes à Serigne Fallou. Il a juré fidélité à l’En Avant de Guingamp, et beaucoup considèrent que l’équilibre de l’équipe repose sur son entente avec le roi Arthur. Atout précieux dans la quête du maintien, il est néanmoins banni de Guingamp et il finit par rejoindre le clan autonome d’Angers pour revenir raser le Roudourou.


Perceval : Nicolas Benezet

Avec son petit accent sudiste, Nicolas Benezet, c’est un peu notre chevalier provençal à nous. Droitier qui aime jouer à gauche, on le connaît également sous son autre surnom : la fausse-patte du Languedoc-Roussillon. Il maîtrise aussi bien la règle hors-jeu que celle du sloubi ou du cul-de-chouette. Promis à une destinée hors du commun, on ne peut pourtant pas dire qu’il se distingue par ses faits d’armes. Il passe plus de temps à la taverne (le Britannia à Perros-Guirec) que sur le terrain.

perceval-1


Merlin : Clément Grenier

Enchanteur officiel du Roudourou, il gratifie le public guingampais de tours de magie dont lui seul a le secret. Il nourrit une relation particulière avec les loups depuis son passage à la Roma. Proche de la nature, il est capable de marquer sur coup-franc dans une forêt de joueurs.


Yvain-Gauvin : Ludovic Blas & Marcus Coco

Jeunes chevaliers inexpérimentés et inséparables, ils ont fait leurs classes ensemble. On les surnomme les « Petits pédestres ». Présentés comme la relève des Chevaliers de la Table Ronde, ils peinent toutefois à se distinguer par leurs faits d’armes et font preuve d’une certaine nonchalance. Si Blas maîtrise le test de sécurité à 360° grâce à sa technique, on ne peut pas en dire autant de Coco, parfois taxé de « tout-droit ».

yvain-gauvain-1


Roparzh-Guethenoc : Christophe Kerbrat & Etienne Didot

Souvent raillés pour leur côté paysan, ils sont néanmoins l’âme et le socle identitaire de l’équipe. Adeptes du tacle sous toutes ses formes, ils labourent la pelouse du Roudourou une fois tous les quinze jours. Gueulards dans l’âme, ils ne manquent pas une occasion de venir se plaindre auprès des arbitres lors des traditionnelles séances de doléances. En bons trégorrois et léonard, ils prennent un malin plaisir à se fritter.

roparz-guethenoc-1


Père Blaise : Jérémy Sorbon

Il est la voix de la sagesse et prêche la bonne parole en interview d’après-match. Grand amateur de musique liturgique (zouklove notamment), unisson, tierce, quarte, quinte et autres intervalles païens n’ont plus de secrets pour lui. Jadis affublé de tresses démoniaques, sa tonsure lui donne désormais un air plus solennel.


Maître d’armes : Thibault Giresse

Chevalier expérimenté à l’hygiène de vie irréprochable (jamais une goutte d’alcool), il est le doyen des sujets du roi Arthur, juste après Merlin et ses 884 ans et demi. Dégarni et unijambiste (gaucher exclusif), il puise son inspiration dans son physique peu commun pour provoquer son adversaire.

maitre-d-armes


[BONUS] Karadoc : Mathieu Bodmer

Chef de clan des semi-croustillants avec son acolyte Sloan Privat, il a rejoint le clan autonome d’Amiens lors du mercato. Il a développé une technique de récupération de balle basée exclusivement sur l’andouillette. D’après la légende, son casier dans le vestiaire du Roudourou renfermait charcuterie et fromages classés par ordre d’affinage, du plus frais au plus faisandé.

karadoc-1

Article ecrit par Bastien

Diallo akbar.