Rejoins

Twinterview #SMCEAG – @PtraAlban

Partager

Malgré un boulot monstre qui m’empêche de faire des siestes devant les matches du dimanche après-midi, me revoilà pour une nouvelle Twinterview à l’occasion de cette bataille entre deux peuples du soleil, les bretons et les normands. Et oui, ce soir, c’est #SMCEAG. Et qui de mieux que celui que les mexicains appellent « el periodista francés » pour cette fabuleuse chronique ? Et oui, je suis en effet partie interviewer @PtraAlban. Alors, c’est parti. ¡Vámonos! comme le dit désormais Andy Delort.

1.Salut Alban, peux-tu te présenter et nous expliquer pourquoi tu supportes ce fabuleux club normand qu’est le SMC ?

Salut Marie. Et bien écoute supporter caennais, 25 ans, expatrié à Paris mais toujours abonné au club et bien attaché à ma ville d’origine. Je faisais des blagues (pourries) dans mon coin sur Twitter sur le Stade Malherbe de Caen depuis environ 2 ans, et puis j’ai été recruté (à prix d’or évidemment : notre président a carrément pris un prêt hypothécaire sur 30 ans) cet été par la sympathique bande de We Are Malherbe.

Par contre, je ne comprends pas la suite. La question c’est surtout : comment ne pas supporter le SMC, un club où joue quand même  « Notre Héros » Nicolas Seube ? Non ?

Nicolas Seube

N’empêche, à une lettre près, c’était le drame.

2.Que penses-tu de ce début de saison de ton club adoré sans ton joueur préféré, Andy Delort ?

La saison dernière a été exceptionnelle pour nous (on était bien, 8 places devant vous à la fin de saison huhu). Alors forcément cette année quand tu fais la comparaison bah jusqu’à présent… ça pique un peu. L’effectif a perdu quelques éléments clés comme Appiah par exemple, N’Tibazonkiza (charmant nom NESSPA) ou encore Alexandre « Couille » Raineau (qui nous manque et qu’on adore).  Le budget mercato était plutôt sympa avec des clauses à la revente (N’Golo Kanté, Guerreiro) et pourtant, à l’arrivée, assez contestable.

Mis à part le retour définitif de Rodelin et la tour de contrôle croate Ivan Santini (5 buts depuis le début de la saison) ou plus récemment Guilbert en joker qui sont des bonnes pioches, l’apport sur le terrain d’autres recrues « d’expérience » est plus compliqué (Dabo)… Et puis, en bonus, on a gardé ceux qui ne joue jamais, parce que personne n’en a voulu.

Des premiers matches souvent inconstants dans le jeu (du moins pas sur 90 minutes pleines), une taule contre Paris qui a fait vraiment mal, et plus tard un gros trou d’air bien flippant en Octobre (6 buts encaissés en 2 matches dont un face à Nancy.Voilà voilà…). Par contre derrière un très gros match contre Nice, un nouveau système en 5-3-2 mis en place qui a fonctionné sur ce match, qui semblait enfin rassurer sur la capacité de la team à bien jouer. Deux semaines plus tard, même équipe, même système, mais on a absolument RIEN montré face à l’OM à part rester derrière (contre l’OM). On attend bien mieux face à vous.

PS : Par contre, Delort n’a jamais joué pour nous tu fais erreur. Il était en arrêt maladie prolongé en fait, c’est un de ses cousins à la sécu de Caen qui nous l’a dit.

Andy Delort

Andy Delort, la larme à l’oeil devant ce commentaire d’Alban. PS : en vrai, je voulais mettre un DM d’Alban qui allume Rodelin.

3.Pour parler de l’historique de ton club, quel est le plus beau moment que tu as vécu en tant que supporter du SMC ?

C’est difficile d’isoler un moment particulier. (Et puis faut dire les choses : l’armoire à trophées du club n’est pas non plus ultra remplie). Le plus fort sur les dernières années en tout cas, c’est la seconde partie de saison 2014/2015, qui a suivi un épisode extra sportif  autour de notre génial président. Derniers, avec 15 points à la trêve hivernale, à 5 points du 1er non relégable, ça sentait genre mauvais mauvais. Et puis on fait appel à un préparateur mental, arrivées de Benezet et Sala en plus et bim une équipe complètement transformée sur toute la deuxième partie de saison (même Sloan Privat, c’est pour te dire l’exploit). Beaucoup de beaux poutrages sur cette période.

Caen 5-1

Un petit rappel de cette saison 2014-2015.

4.Et le pire ?

Je vais vraiment pas être original, mais l’enchaînement terrible de la fin de saison 2004/2005. On galère pour se maintenir toute la saison, pas un méga effectif, mais paradoxalement on fait une finale de Coupe de La Ligue fin avril 2005, qu’on perd face à Strasbourg (toute ressemblance avant l’heure avec le Stade Rennais est purement fortuite). Juste après ce match on n’a plus le temps, on est au chaud dans la zone rouge de la L1, on fait des plans pour s’en sortir, le fin tacticien Franckie « Prison Break » Dumas reprend l’équipe. Il reste 4 matchs il faut tout gagner pour espérer se maintenir, on bat Marseille / Sainté / Toulouse. Du coup on sort de la zone à l’avant dernier match mais on va perdre à Istres qui était relégué de longue date. La définition même d’avoir les bonnes grosses boules.  (Sorbon, Eudeline, Lemaitre étaient dans l’effectif à cette époque)

5.Je vais te poser une question qui ressemble à celle posée à un twitto montpelliérain, ça fait quoi de devoir supporter quasiment tous les week-ends de l’année un gardien détestable ?

C’est une idée reçue ça. Tout le monde adore Vercoutre chez les supporters caennais et il est vraiment cool. C’est bien d’avoir un gars comme Rémy. Capable de faire des vraies parades, il apporte un vrai supplément de caractère à l’effectif. Ça nous a aidé par le passé quand le club était dans la panade. Quand il joue pour toi, c’est un chien dans sa cage, à la limite de Gilles de la Tourette parfois OK j’en conviens, mais moi ça me va.  #Vercoutre2018  #Vercoutre2022 #Vercoutre2026

6.Guingamp a pas mal d’anciens joueurs caennais dans ses rangs. Si tu pouvais en récupérer un, lequel ça serait ? (STP, dis Sloan Privat).

Déso pour SloSlo, mais Jérémy Sorbon bien évidemment, il sort directement du sang de la veine du cœur. Un roc. Même s’il n’a plus du tout de cheveux, il fait toujours le boulot derrière. Cette année d’ailleurs, comme vous, on a encore une belle moyenne d’âge senior. Tu nous échanges Dabo contre Sorbon ? On jure sur les cernes de Xavier Gravelaine, qu’il est top. (dis oui)

euhm no

Moi, face à cette proposition indécente.

7.Parmi les nombreux buts encaissés face à Guingamp, quel est celui qui te vexe le plus ? Le lob de Claudio Beauvue ? Le but de Kerbrat à la 93ème ?

Même si le lob de Beauvue était vraiment mignon,  le but que Jeremy Sorbon nous a glissé l’an dernier chez vous. Il avait pas le droit, pas lui pas comme ça pas après tout ce qu’il a fait.

mdebc9o-imgur

TUT TUT !

8.On voit souvent que vous charriez Le Havre sur Twitter. C’est pour ça que vous faîtes exprès d’être mal placés ? Pour le barrage de fin de saison ?

Non, on est juste sincèrement trop fans à 100% d’Adriano. Le gras, de manière générale, c’est la vie. J’y pense, le 25 décembre approche, on n’oublie pas de fêter un très joyeux Noël en avance aux supporters du Havre. Hâte de voir le challenge sportif, quelle vie la Domino’s Ligue 2.

Joyeux Noel

N’ayant pas envie de ressortir le tweet d’Adriano, je souhaite un « Joyeux Noël » à tous les supporters du HAC mais également à tous ceux du SMC.

9.D’ailleurs, la communauté caennaise est très présente sur Twitter. Peux-tu nous parler de @WeAreMalherbe ?

Mais oui, il y a un vrai bon vivier de twittos caennais de qualité sur Twitter et pas que spécifiquement sur l’actu du Stade Malherbe.

A la base WeAreMalherbe c’est un site Internet,  puis un célèbre Twitter mais aussi un compte Instagram et une émission de radio tous les 15 jours le vendredi soir sur Radio Phénix (aussi dispo en podcast sur le site de la radio http://www.radiophenix.fr/emissions/wam-lemission). On se retrouve pour les matches et enfin ça nous arrive de se retrouver autour de petits apéros de twittos caennais.

Aujourd’hui, on est environ 27 sans couilles qui #essaient #2 #percer avec des compétences vraiment variées (site web, graphisme, animation radio, imitateur mais aussi maitrise du formidable outil création d’infos bidons). On a même des filles dans la team, mais généralement elles gardent les gosses (du coup j’en parle pas plus). On rigole tous bien aux vannes de chacun (sauf aux jeux de mots de @SteveSavidange qui sont mauvais), mais ça change pas grand chose, mis à part le président (qu’on va bientôt pouvoir putscher pépère => #Poutra2017) avec les filles c’est toujours compliqué, ça poutre pas des masses.

10.Un dernier mot ? (humour, pronostic)

On va vous poutrer salement genre 1-0, but de Dieu Féret qui revient de blessure. Aimons-nous vivants.

Et surtout, n’attendons pas que la mort nous trouve du talent. Encore merci à @PtraAlban pour ses magnifiques réponses. N’hésitez pas à le suivre sur Twitter tout comme la bande de @WeAreMalherbe. Et en attendant le match de ce soir,  je vous propose une petite chanson afin de concurrencer les accordéons de Radio Bonheur.

Article ecrit par Marie

No Schwartz, no party.